[FR] Aisance

Les protocoles de conversation et moi

Ya un truc que je remarque, depuis que j'ai les outils et la sûreté émotionnelle pour explorer mon côté autiste, c'est que les protocoles de communication, bien évidemment ça m'épuise au plus haut point (surtout les protocoles de communication sociale).

Je réfléchis à ces questions de protocoles de communication depuis quelques temps maintenant, mais c'est cet article du blog "Survivre et s'épanouir", parlant de cette notion sous le terme "de scripting" qui m'a mis une baffe de claireté sur ce que je n'ai jamais réussi à mettre en mots.

Mais surtout, aujourd'hui je me rends compte que ce que j'attribuais avant à de la... "complicité d'auteurice" (ie "tiens toi aussi tu tiens un ptit blog et t'as l'air sympathique"), bah en fait c'est 100% associé à... un certain feeling assez naturel, un peu une sorte de "neuro atypical radar" qui me fait instantanément drop ces codes sociaux et autres bullshit commercial que je dois utiliser dans ma vie de tous les jours pour communiquer avec les gens.

J'ai toujours eu tendance à sembler "froide" ou "assertive" quand j'écrivais e-mails, lettres, et autres documents... "officiels", ou du moins suffisament socialement visibles pour nécessiter l'usage de ces protocoles, notamment parce que je n'ai jamais pu tolérer de finir mon e-mail par des trucs inutiles (pourquoi tu dis "merci" si je t'ai pas rendu de service ? Pourquoi je devrais faire pareil ?) voire aggressifs (du genre "cordialement", sérieux qui met ça pour une autre raison que 1. respecter des codes sociaux de merde, 2. se montrer extrêmement passif-aggressif ? Perso, je l'ai toujours ressenti comme la version 2 lors de la lecture de mes e-mails).

Dans tout ça je compte même pas le nombre d'heures perdues (oui oui, heures) pour tenter de formuler un e-mail aussi con que "hey je peux avoir ce document ?") d'une façon... socialement codifiée, c'est un truc qui me freine encore énormément aujourd'hui, et j'ai souvent besoin d'aide pour rédiger ces merdes (je parle même pas de lettres de motiv, le fin fond du trou de l'arme anti-NA sérieusement, j'en rédige même plus quand je postule quelque part, au moins ça trie plus rapidement)

Par contre, quand il s'agit d'e-mail un.e adelphe ou un.e auteurice de blog random que je trouve sympa, le flow de message devient immédiatement... naturel. Aucune contrainte pour les structures de phrase, les formes ou autre, je mets les termes que je veux, je vais droit au but, et j'obtiens un truc qui me semble bien plus friendly que les trucs "pro" que je dois rédiger.

Et franchement, j'ai jamais réfléchi à ce contraste / frein jusqu'à il y a peu, et c'est... Marquant.